Une touche de poésie :
« Un projet collectif
Pour ne jamais se prendre au sérieux, dans l’insouciance rire et sourire ;
Pour jouer de nos différences en exultant nos connivences ;
Pour ne plus vainement posséder tout ce que l’on peut partager ;
Un projet collectif
Comme un lieu d’accueil authentique entre des forteresses cyniques ;
Comme lieu d’échange, lieu des partages, antichambre éthérée du brassage d’idées ;
Pour une Terre en partage, nature à vivre comme un langage ;
Un projet collectif
Pour que les muses s’amusent et que les coeurs s’égayent ;
Pour marier délicieusement simplicité et élégance ;
Pour réveiller nos papilles d’effervescences gustatives ;
Un projet collectif
Pour regarder danser un feu autour d’un conte, autour d’un jeu. »

La Gouvernance

La gouvernance, c’est comme un jeu de société. D’abord, il y a le contenu du jeu : mais à quoi joue-t-on au Château Partagé ? Alors pour répondre à cette question, nous avons écrit une charte. Ensuite est venue une autre question : et quelles sont nos règles du jeu ? Alors nous nous sommes attelés à écrire ce que nous avons appelé notre cadre de liberté. Enfin, comment joue-t-on ? Quelle organisation interne ? Comment prend-on nos décisions ? Nous nous sommes engagés dans des prises de décisions par consentement, avec une organisation inspirée de la sociocratie. Nous avons posé un organigramme. Et nous avons dégagé 5 groupes. Là encore, vous trouverez ci-après organigramme de nos relations internes. Nous nous essayons aux élections sans candidats, nous prenons nos décisions sur des propositions écrites. Enfin, nous rédigeons un compte-rendu de nos réunions.

Le ménage

Ah…le ménage. Comme dans beaucoup de couples, il nous fait parler, écrire, parler ; écrire à nouveau. Astiquer…astiquer… Alors voilà comment nous fonctionnons aujourd’hui : le groupe intérieur se charge de mettre à disposition des habitants tout le matériel nécessaire au nettoyage des parties communes dans la buanderie, organisée en conséquence. Il y a des tours de ménage, des zones à nettoyer, un ménage hebdomadaire et un ménage plus complet… Voilà un bout de tableau, vous comprendrez mieux.

Les chantiers collectifs

Régulièrement, les habitants organisent des chantiers collectifs, tels que :

  • Un chantier collectif d’automne, pour préparer les extérieurs à l’hiver
  • Un chantier collectif de printemps, pour préparer les extérieurs pour l’été (évidemment…)
  • Un chantier collectif de grand ménage (pour finir d’astiquer à fond, ce qui l’a moins été pendant l’année)
  • des chantiers participatifs sur des travaux divers : un poulailler, des clôtures, etc.

L’association (qui regroupe en plus des habitants, les activités professionnelles et les adhérents) organise également chaque année une journée portes-ouvertes. Et puis, il y a notre grande bâtisse à rénover. Alors nous avons déjà organisé quelques chantiers participatifs (enduit chaux/chanvre) et d’autres sûrement dans les cinquantes prochaines années à venir.

Partager cette page